24 mars 2013 : Coucou, c’est nous !

Souvenez-vous en janvier : les reportages s’enchaînaient, les prévisions s’affolaient, les commentateurs s’échauffaient. Le PAF était en ébullition. La Manif pour Tous débordait.

Cette fois-ci le secret est bien gardé. La presse et la radio semblent avoir adopté l’ex-devise des soldats homosexuels américains : « don’t tell, don’t ask[1] ». En clair, motus et bouche cousue. Circulez, y’a rien à voir. Pour les principaux médias, la manifestation de dimanche n’existe tout simplement pas. Choix éditorial ou consigne politique ?

Seule la Préfecture de Police de Paris est là pour nous tenir régulièrement informés des préparatifs. Le pouvoir et les médias semblent ainsi jouer une partition commune : nous empêchons, vous étouffez.

Tout se passe comme si le pouvoir politico-médiatique avait décidé de démontrer que la capacité de mobilisation des opposants avait été épuisée le 13 janvier. Comme s’il considérait que le 13-Janvier était finalement un mal nécessaire pour montrer que la France demeurait fidèle à son goût prononcé pour les grèves, les manifestations, les spasmes. Comme s’il estimait que le 13-Janvier était l’apothéose de la représentation à l’issue de laquelle les comédiens devaient saluer leur public et retourner gentiment dans leurs loges. Comme s’il voulait nous signifier que le folklore avait assez duré et qu’il avait désormais d’autres informations à faire passer au 20 heures. Comme s’il voulait nous réduire au silence : « Vous avez eu votre petite manif de ringards réacs, elle a même été plutôt réussie puisque vous avez réussi à agacer Bertrand Delanoë. Maintenant la loi est passée, vous vous taisez. Vous nous faites même plus rire… »

Cette posture dédaigneuse ne résiste pourtant pas l’épreuve de la réalité. Les déplacements en région du Chef de l’Etat et des ministres sont souvent marqués par la présence bruyante et colorée d’une délégation locale de la Manif ; les porte-parole ont enchaîné une quinzaine de meetings dans toute la France aux mois de février et mars (quel parti ou syndicat serait capable de rassembler autant de militants ?) ; des cartes postales de mairies habillées aux couleurs de la résistance ont fleuri un peu partout sur les réseaux sociaux. Un indice de l’effervescence à ma modeste échelle : la fréquentation de mon blog a explosé lundi avec un record (1200) de visites dans une journée trois fois supérieur au précédent, et mon dernier billet a été partagé plus de 500 fois sur Facebookce jour-là !

Un symptôme de la mobilisation sur le Web : c’est grave Dr Hollande ?

La mobilisation sera d’autant plus impressionnante qu’elle n’aura pas été annoncée comme telle par les médias. Une belle claque. Et une sacrée gageure pour traiter l’évènement le lendemain : « contrairement à ce qui a été annoncé [voix de la SNCF], le défilé du 14-Juillet est arrivé en avance cette année. »

On ne lâche rien ! Vivement dimanche !

 

 

[Add 21/03/2013 : c’est officiel, nous marcherons sur l’avenue de la Grande Armée !!]

http://www.lamanifpourtous.fr/component/content/article/11-tous-a-paris-le-24-mars/117-rassemblement

[Add 22/03/2013 : la Manif pour tous propose de télécharger une application pour manifester notre présence]

http://www.lamanifpourtous.fr/component/content/article/2-uncategorised/113-dimanche-manifestez-votre-presence?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=2013_03_21

 


[1] « Ne demandez pas, n’en parlez pas »

Publicités

11 commentaires

  1. j’adore! il est révoltant de voir les titres des journaux, et cette façon de nier et de déformer les choses!! on est insultés, et quelle mauvaise foi autour de nous…….ou alors les français ne regardent que le bout de leur nez et ne comprennent rien à rien? ce serait nouveau……..

    1. Mais non, les Français ne voient pas que le bout de leur nez.
      Mais il y a une telle chape de plomb là dessus qu’on n’ose pas en parler.
      Le sujet n’a pas été abordé UNE fois en salle de pause, à mon boulot : je n’en reviens pas.
      (Cela dit, c’est normal, qui a envie de soutenir ces « traditionalistes extrémistes »ou d’avoir l’air d’être « passéiste », « conservateur », contre le « progrès » ou même « homophobe » ?)
      Du coup, on ‘en parle pas, on est mal à l’aise et on ne put pas facilement mettre le doigt sur ce qui gène ….

      1. Bonjour BigBen,
        Merci pour vos commentaires et vos encouragements !
        Honnêtement je suis tenté de me ranger à l’avis de G sans que cela soit péjoratif. Oui, pour la majorité des Français, le mariage pour tous ça ne les concerne pas, c’est un non-évènement. Sauf quand on creuse un peu le sujet et qu’on les met devant les conséquences : PMA et GPA. Et de manière plus générale, la négation de l’altérité hommes / femmes. Mais tout cela paraît très abstrait et complètement déconnecté de leur réalité pour la majorité de nos concitoyens. Il faut les comprendre après tout, la préoccupation c’est de survivre !
        Orti

      2. Bonjour Orti,

        Je vois ce que vous voulez dire mais, en même temps, vous oubliez un point important : en France, on ADORE parler de politique.
        Et là, rien …

        Je crois plutôt qu’on a peur de trop grosses tensions.

        Ca me rappelle une caricature montrant un repas familial : une image, paisible, était légendée : »ils n’en ont pas parlé ». L’autre image disait « ils en ont parlé » et on voyait des gens furieux, de la vaisselle cassée, etc .. ». Et ça parlait de l’affaire Dreyfus. Je trouve que c’est pareil ici : c’est un sujet très passionnel …

        a+
        BigBen

  2. Bonjour,

    Merci pour votre blog, qui me libère un peu de cette chape de plomb.

    Je suis allé à la Manif de dimanche : j’en ai apprécié l’ambiance.

    Je suis un peu amer en voyant le traitement qui en est fait dans les « grands medias nationaux ou régionaux » : on ne parle que de Mme Boutin (dont je ne sais pas pourquoi elle est allée faire du côté des CRS : le mot d’ordre était clair : je suppose qu’elle voulait imiter Carole Fourest dans son rôle de martyre de la Cause).

    Au fait, précisons que je n’existe pas en France : je vote à gauche et manifeste contre le « mariage pour tous »…..

    Merci pour votre blog !
    a+
    BigBen
    PS: avez-vous remarqué que lemonde.fr ne parlait que du « mariage pour tous » dans ses articles jusqu’au passage de la loi à l’assemblée. Ensuite il n’a plus parlé que du « mariage gay » ?

    1. Bienvenue Casper !

      1. ???
        Casper ?
        (Le fantome ?)
        Je n’ai pas compris 😦
        BigBen

      2. Oui, parce que vous m’avez fait rire à me dire que, en tant qu’électeur de gauche et opposant au mariage pour tous, vous n’existiez pas ! Je me suis dit qu’il devait y avoir pas mal de gens comme vous qui ne devez pas se sentir représentés dans la vision grossièrement caricaturale des médias. Donc des milliers de citoyens fantômes comme vous !

      3. En relisant, c’est évident ! Je n’ai pas été vif, sur ce coup-là !
        🙂

        Merci de votre réponse !
        a+
        Bigben

  3. Un billet visionnaire !
    L ampleur de cette manifestation en fait la plus importante depuis 30 ans.
    « Consistante » ne suffit plus.
    « Grandissante » conviendrait mieux.
    « Renversante » pour la prochaine ?
    François, réveille-toi.
    On lâche rien.

  4. Merci pour cet article qui résume en un mot le phénomène médiatique et politique actuel : OMERTA.
    Il n’aura jamais été aussi bien démontré ces dernières semaines que les journalistes sont bien les prostitués des politiques.
    A DIMANCHE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :