Notre Dame des Landes, criez pour nous !

1177876-vifs-affro-414357-01-09.jpgÊtre dans la majorité, ça a du bon.

Regardez la guérilla en cours à Notre Dame des Landes. En janvier, Manuel Valls n’avait pas même voulu intervenir pour récupérer deux mineures en fugue chez les opposants. Le père avait dû se faire rosser pour récupérer sa fille. Même France Inter s’en était ému. Pas un mot de la classe politique.

En avril, les discussions ont repris avec les forces de l’ordre à coup de cocktails Molotov et de flashball. Trois gendarmes ont été blessés. Seul un activiste a été interpellé. Et ni Harlem Désir, ni Manuel Valls, ni le syndicat SGP-FO n’ont condamné les déprédations et les violences faites aux forces de l’ordre. Ce communiqué d’un syndicat de policier était d’ailleurs à mes yeux une première. C’est comme si un videur de discothèque se plaignait d’avoir à sortir des mecs bourrés. C’est un peu son boulot, non ?! Pour avoir mérité un tel communiqué, les manifestants en culotte courte de LMPT doivent donc être des violents de la pire espèce, plus redoutables que les marins-pêcheurs ou les incendiaires de banlieue.

Être le bouc-émissaire de la majorité, ce n’est vraiment pas de bol !

Pour en revenir aux opposants à Notre-Dame des Landes, ils me sont plutôt sympathiques. Et, dans le fond, je jurerais que, pour la plupart, ils ne sont pas des grands fans des Fertility Centers qui sentent bon les uterodollar$. Il ne me semblerait pas illogique que sur les barricades de NDDL fleurissent quelques drapeaux roses et bleus. Cette tribune parue dans La Croix montrait bien le décalage entre les parlementaires et certains militants EELV sur le sujet. Ils ont d’ailleurs été priés de remballer rapidement leurs états d’âmes. Le débat est terminé : l’égalité mérite bien quelques entorses aux lois de la nature (pardon pour le gros mot). En tout cas, Barbara Pompili me semble aussi soucieuse de l’environnement que Najat Vallaud-Balkacem ne l’est des femmes hétérosexuelles…

Oui, un front plus large des opposants aux conséquences de la loi Taubira serait sans doute possible si le gouvernement et le parlement, bien aidés par les principaux médias, ne clivaient pas ce débat à outrance pour transformer les opposants en épouvantails. Qui voudrait s’allier, même pour la circonstance, aux pires fascistes homophobes ? Franchement, même moi, ça ne me donne pas très envie…

Vous avez dit écologie humaine ? Camarades écolos de Notre-Dame des Landes, criez pour nous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :