Prison ferme pour Nicolas : les opposants découvrent que des lois existent

violences-pL’incarcération de l’un des leurs suscite la colère des opposants au mariage pour tous. Avec un peu de patience, tout arrive. Ces zélotes découvrent enfin que des lois existent et qu’ils doivent eux-aussi les respecter. Eh oui, contrairement à ce qu’ils lisent dans leurs gazettes, la Justice française n’est pas laxiste.

La situation serait presque amusante si elle ne révélait pas une inquiétante dérive anti-républicaine.

Ils préfèrent le désordre à la Justice, quand cela les arrange

Nicolas a été interpellé parce qu’il se promenait avec des amis sur les Champs-Elysées avec un sweat de La Manif Pour Tous manifestait sans autorisation et troublait ainsi l’ordre et la sécurité publiques. En cherchant à fuir les policiers, il a trouvé refuge chez Pizza Pino, ce qui constitue déjà une atteinte à l’exception culinaire française. Plus grave encore, lors de son arrestation, le militant a cherché à tromper les policiers en se présentant comme Nicolas « Bernard » au lieu de « Bernard-Buss ». Et surtout – ce que les opposants préfèrent oublier –, leur protégé était un dangereux récidiviste. Le 25 mai dernier, il avait entravé le trafic sur la plus belle avenue du monde pendant plus de 20 minutes. Certains franciliens avaient même dû renoncer à leur séance de cinéma du samedi soir.

Pendant l’audience, le jeune fauteur de troubles s’est permis l’impertinence à l’égard des juges. Les parangons de l’ordre moral se croient ainsi autorisés à braver nos tribunaux populaires. Ne savent-ils pas que la contrition républicaine est le premier devoir du prévenu ? Surtout quand il est sur le Mur des Jeunes Cons ?

Un crime plus grave : l’outrage au fonctionnement démocratique

Manifester contre une loi votée et promulguée est surtout une insulte à la démocratie. Le temps du débat est terminé. Il faut maintenant se soumettre à la Loi. Au lieu de ça, ils évoquent un acte de Résistance©. Un comble pour un mouvement aux désagréables relents de pétainisme.

Dans leur rage, les opposants au mariage gay osent des comparaisons avec le jugement du RER D et dénoncent une hypothétique complaisance des forces de l’ordre vis-à-vis des chahuts du Trocadéro. Comprennent-ils seulement que « Nique la France » n’est pas un cri de guerre, mais un cri d’amour ? Les bêtises de ces jeunes sont un moyen – un peu maladroit, certes – de se rappeler à notre bon souvenir, de revendiquer une citoyenneté à part entière, de quitter leur statut d’indignes de la République. Ces jeunes réclament plus de France ; les opposants au mariage gay la dévoient.

Leur combat d’arrière-garde nuit à l’image de la France. Déjà le monde entier a pu voir la violence de leurs actions à Roland-Garros. Ils n’ont pas hésité à courir sur un court de tennis avec un fumigène, au mépris du règlement intérieur et de la couche d’ozone. Quelle honte pour notre pays ! Et maintenant, ils veulent s’attaquer au Tour de France, un autre fleuron de notre image de marque et un pilier de notre cohésion nationale. Espérons que cette peine de prison et la météo normale doucheront leurs ardeurs.

Devant ce déferlement de haine et d’ignorance, nous devons garder l’espoir. Hier, il était porté par le défilé unitaire de nombreux militants antifascistes pour dénoncer un festival de francophobies. La tolérance, la paix et l’amour pouvaient se lire sur les pancartes et les visages de ces manifestants. Paris libérée respirait enfin un air de fête, de liesse populaire digne d’un titre du PSG.

Ah que cette France est belle !

Publicités

6 Commentaires

  1. ton surnom est décidemment bien trouvé ! ça pique et ça gratte furieusement, un autre membre de la famille qui te lit avec délices
    lolotte

  2. À quand un recueil du panier?
    Bravo Orti!
    Aita

  3. Bravo Orti, vous êtes en grande forme !
    Grâce à votre regard acéré, j’ai enfin compris que le Grand Timonier qui nous gouverne nous emmène vers les riantes contrées du Progrès et de la Félicité. Pour la Prospérité, faut pas pousser, on attendra quand même un peu, mais ça n’est quand même pas grave, puisque les gays peuvent se marier et vont relancer l’industrie française de la dragée, et puisque les mères porteuses vont bientôt donner plein d’emplois aux puéricultrices(teurs, pardon pour la faute de « genre ») au chômage. Je vous trouve tout de même un peut timoré quand vous parlez de pétainisme. Moi je n’aurais pas peur des mots, je qualifierais volontiers cette saleté de Manif pour Tous de mouvement néo-nazi. Avec leur manie qu’ils ont de chanter la Marseillaise, ça me rappelle les « heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire ».Non mais c’est vrai , ça fait flipper, ce « groupuscule-d-extrême-droâte » de deux millions de personnes me fait très peur. Une seule solution, comme disait un autre Grand Timonier, la rééducation par le travail. Allez hop, tous dans les rizières. Et bien sûr, quand nous serons rééduqués, rendez vous sur la place Rouge de la Concorde le 14 juillet pour acclamer le Petit Père des Peuples et lui dire notre affection. Il va aimer c’est sûr…

  4. Excellent mais très amer, Orti tu devrais changer d’air!

    1. Ça, c’est ma maman. Ce qu’elle dit n’est pas toujours très agréable à lire mais souvent très juste… ;o)

  5. Pas de doute, les antifascistes sont davantage symboles de paix que la colombe !
    Rien qu’en les voyant, l’allégresse nous envahit ! Grâce à eux, nous savons que nous serons débarrassés des fascistes qui menacent de faire s’effondrer notre belle République. Menés par notre Grand Président, nous construirons alors de magnifiques lendemains qui chantent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :