[Potion magique] Vous reprendrez bien un peu de lutte contre le racisme ?

Souvenez-vous avant la Toussaint. L’ambiance était plutôt morose. Après la séquence « émotions et papouilles » du mariage pour tous, le gouvernement devait s’occuper des vulgaire contingences matérielles : le chômage, l’insécurité, la fiscalité. Des réalités quotidiennes pour des millions de Français, mais bien éloignées des appétences et des compétences des idéologues qui nous gouvernent.

Bai-qh0IQAAyPFN.jpg large

Le racisme, c’est un papa facho et une maman facho

Heureusement, quelques paroles dignes d’une cours de récréation leur ont permis de s’enthousiasmer pour une belle et noble cause. En France, « Movember » a été le mois de la lutte contre le cancer du racisme et non pas celui de la prostate. Le démarrage a été un peu mou puisque Christiane Taubira a même dû déplorer publiquement « qu’il n’y ait pas eu de belle et haute voix qui se soit levée pour alerter sur la dérive de la société française ». Mais, après, quel festival mes amis ! Tribunes, pétitions, marches se sont succédé à l’initiative des people et des inoxydables associations dont la survie dépend de la « bonne santé » du racisme.

Trente ans après Mitterrand, la lutte contre le racisme reste une bataille dont la gauche ne semble pouvoir sortir que victorieuse. Une bataille à mener de toute urgence en quelque sorte ! Pensez-donc, elle ressoude sa majorité, diabolise ses adversaires et engraisse le Front National.

En la matière, il faut reconnaître à la gauche un savoir-faire, un talent, une maîtrise qui forcent l’admiration. En même temps qu’un certain aplomb pour assumer crânement de se foutre à ce point des préoccupations des Français pour se lancer dans une telle opération.

Leur discours est abscons et boursouflé. Il se nourrit de concepts creux et d’incantations grandiloquentes. Ils dénoncent le racisme pour mieux culpabiliser les « petits Blancs » qui ne votent pas pour eux. Ils vantent un merveilleux multiculturalisme dont on cherche toujours un exemple probant. Ils résument l’Histoire de France aux Lumières pour mieux dénigrer le soi-disant obscurantisme des siècles précédents. Ils prônent la laïcité pour effacer les dernières traces de christianisme qui nuit à leur hégémonie morale.

Qu’ils profitent de cet antiracisme subventionné, de ces indignations calculées, de ces mondanités larmoyantes. Qu’ils en profitent car le peuple gronde. La France n’est pas raciste. Mais les Français sont moins aveuglés que leurs dirigeants. Ils savent très bien que les capacités d’assimilation de notre pays sont saturées depuis longtemps. Et qu’on ne peut demander à ses nouveaux habitants d’aimer la France si on ne l’aime pas soi-même.

Le temps de ces libertaires qui embrassent la France pour mieux l’étouffer touche à sa fin. Le réveil de la France a commencé.

Publicités

4 commentaires

  1. Et ben c’est du lourd. L’heure n’est plus a la legerete on dirait.

    1. Oui, j’étais un peu énervé sur ce coup là, il fallait que cela sorte !

  2. Je te trouve plutôt optimiste pour une fois. La France se réveille? Vraiment?

    1. Ben, ouais, je le sens bien cet avenir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :