Depêche AFP | Réactions à l’issue de La Manif Pour Tous du 2 février 2014

manif-pour-tous1Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Paris et à Lyon à l’appel de La Manif pour Tous ce dimanche 2 février. Comme lors des précédentes éditions, de graves violences ont éclaté à la dispersion du cortège.

Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur : « Je tiens à souligner le professionnalisme des forces de l’ordre qui, face à des groupes factieux d’extrême droite, ont fait preuve de beaucoup de sang-froid. Aujourd’hui, j’ai une pensée particulière pour le CRS qui s’est fait rouler sur le pied par une poussette double. A l’heure où je vous parle, 5.342 personnes sont en garde-à-vue pour des faits graves. La répétition de ces débordements pose clairement la question de l’autorisation de ces manifestations. »

Najat Vallaud-Belkacem, Ministre aux Droits des Femmes, Porte-parole du gouvernement : « Les manifestants d’aujourd’hui sont dans le déni de la réalité, de l’égalité. Ils croient encore qu’un garçon est condamné à devenir un homme. J’ai décidé de mettre en place un apprentissage obligatoire pour les être humains dont le projet parental a été validé [NDPS : un embryon, en clair] pour les aider à discerner leur identité sexuelle. Cette démarche fera l’objet d’un prochain porte-parolat décentralisé [NDPS : une ballade en province]. »

Vincent Peillon, Ministre de l’Education : « Je vais convoquer tous les parents qui pensent encore qu’il faut un papa et une maman pour concevoir un enfant. Il est grand temps de couper court à cette rumeur nauséabonde. »

Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense : « Nous avons à l’évidence toute une frange de la jeunesse française qui est mal intégrée. Ce n’est pas mon fils Thomas qui participerait à de telles exactions. »

David Assouline, Sénateur et Porte-parole PS : « Ces 3 derniers dimanches resteront parmi les jours les plus sombres de notre histoire [NDPS : bonne intro, un peu éculée, mais bonne intro quand même]. Ce que la France compte de plus réactionnaire, de plus haineux est venu battre le pavé parisien. Ces gens-là refusent le droit des femmes à disposer de leurs corps, refusent la fécondité des couples homosexuels, refusent le rôle d’éducateur de l’État et, plus grave encore, ne voteront probablement pas pour le Parti Socialiste aux prochaines élections. J’appelle à un grand rassemblement de toutes les forces progressistes. Retrouvons-nous tous au Théâtre du Rond-Point – plus grand on le remplirait pas – pour une belle soirée de lutte contre l’extrémisme sous toutes ses formes ! ».

Nicolas Comte, Unité SGP Police FO : « Nous avons subi un déferlement de violences inacceptable. Certains manifestants chantaient, d’autres dansaient, les plus excités agitaient même des drapeaux ! S’il vous plaît, rendez-nous les manifs de marins pécheurs et les émeutes en banlieue… »

Lilian Thuram, Sportif engagé : « J’ai failli frapper ma compagne tellement ils m’ont énervé. »

Irina Sevchenko, Marianne botoxée : « Fuck you, sons of bitches ! »

Publicités

33 Commentaires

  1. Hihihi! J’ai cru que c’était de vraies déclarations!!!! Le temps d’en rire!
    Il y a un temps pour tout (dixit l’Evangile) un temps pour rire, un pour pleurer, un pour danser, un pour prier, … Là j’ai bien rit! Merci!!! Maintenant, je retourne prier pour notre France 🙂
    Ave

  2. Phillipe Bourjeautin · · Réponse

    Jésus ne prônait-il pas la tolérance et l’amour ? Barjot qui a disparu après s’être fait une belle promo, Bourge qui fait une pseudo grève de la faim en se gavant de chocolats, Boutin qui va faire la promotion de sa croisade en Iran, pays où l’on condamne les homosexuels à mort ? En quoi le mariage pour tous est une menace ? Depuis la promulgation de cette loi avez vous un seul cas concret de mise en danger de la famille ? Mettre des enfants en avant dans des manifestations est sûrement plus répréhensible que l’union consentie de personnes du même sexe.

    1. Bonjour, je vous invite à lire tous les excellents documents publiés sur le net ces douze derniers mois, qui expliquent exactement tout ce que vous n’arrivez pas à comprendre. La seule manière dont cette loi est passée devrait vous voir vous lever pour défendre la justice: le vote à main levée et les tricheries à l’assemblée nationale ne vous ont pas révolté???
      Vous trouvez qu’une poignée de ministres et 1% de la population a le droit de changer en quelques mois ce qui a été créé dans notre pays sur une durée de plusieurs siècles?
      Si vous répondez NON à la première question et OUI à la première, alors effectivement vous ne comprendrez rien à notre combat car c’est bien contre une dictature que nous combattons, et non contre les homosexuels. Si vous mettez ça sur le plan de la « tolérance » et si vous êtes assez méprisant pour dire que Mme Bourges se « gave de chocolats », alors c’est que vous n’avez pas encore assez éliminé de votre pensée tous les a priori qu’on vous a inculqués pendant des années: non, les cathos ne sont pas des fascistes intolérants, oui ils aiment leurs frères, oui ils ont droit à votre considération. Enfin, la LOI n’est en aucun cas faite pour être TOLERANTE. L’un et l’autre n’ont rien à voir. Dire cela c’est voir ce que le gvt veut vous faire voire, c’est rester dans la caverne le dos tourné au soleil, volontairement.
      J’ai des gens comme vous dans ma famille. On se connaît, on s’apprécie, ils savent que je suis qqn de plutôt gentil, plutôt intelligent, comme tout le monde. Dès qu’il est question de foi, cependant, les rictus de haine sont de sortie, ma religion est traînée dans la boue, on accuse l’Eglise de tous les maux de façon totalement irrationnelle sans même me laisser placer un mot (on parle plus fort que moi, on me coupe la parole, on fait des procès d’intention).
      Tant qu’on en sera là, tant que des gens comme vous serineront comme un mantra « soyez tolérants, vous etes fachos »‘, donc tant que vous refuserez de vous mettre sur le plan de la raison logique, de la justice, de la réflexion de fond sur la civilisation, notre combat sera évidemment d’actualité.
      Enfin, le pseudo argument d’autorité « Jésus n’était-il pas tolérant »… convainc ptê des enfants de CM2??? Relisez la Bible, vous y trouverez bien autre chose. AIMER c’est bien autre chose, justement, que TOLERER. Mais peut-être manquez-vous de lectures. Désabonnez-vous des journaux de gauche et réapprenez à penser par vous-même.

  3. Pierre Bergé : « Antisémites ! »

  4. Communiqué de Jean-Michel Aulas: « Ce soir, je suis triste contre la préfecture qui a réalisé le comptage. Paris, malgré son budget astronomique, n’a pu battre Lyon que d’une courte tête. Cette victoire 250,000 manifestants à 50,000 reflète bien le rôle de l’argent dans ce sport.
    Malgré tout, Lyon continue sa progression en misant sur les jeunes et la formation. Je maintiens toute ma confiance à l’entraîneur »

  5. J’ai ri aux larmes ; résultat, maintenant mes yeux piquent tellement que je ne peux plus m’arrêter de pleurer; vous ne devriez pas faire courir de tels risques à vos lecteurs, laissez à Vals le plaisir de balancer les gaz pour obtenir le même résultat!

  6. […] comment imaginer l'après-manif pour tous demain […]

  7. Est-ce que quelqu’un pourrait rédiger un fake reprenant le communiqué d’appel à manifester que la Conférence épiscopale aurait dû faire ?

  8. je suis prêtre… et je trouve votre article très drôle. Il caricature (à peine) des personnes et il leur prête des propos (à peine) fantasmés. Pas de quoi fouetter un chat ou alimenter une confession, pourtant on ne m’a jamais taxé de laxisme en la matière… « un saint triste est un triste saint » disait st François de Sales.
    Merci

  9. Comment va la poussette ?

  10. Le dresseur de Pingouin · · Réponse

    Il manque le commentaire du secrétaire du PS (Parti en Suisse) le fameux ancien président de touche pas à mon poste.

  11. Je trouve ça très conforme à l’Evangile au contraire. L’Evangile s’oppose au rire, à la dérision maintenant ?

  12. Une balade* en province

  13. Merci Orti pour cette belle tranche de rire, encore plus motivée pour la troisième (et avant dernière) manif de ces dernières semaines, hauts les cœurs!
    Magali

  14. Honteux! Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de « bons catholiques » ou de « bons musulmans » professant a coups de poings leurs stéréotypes sur l’inégalité des sexes! De quoi bien rigoler, n’est ce pas?

    1. Ouais j’me marre trop !!! Elle est encore plus énorme ta blague !!!
      Toi, tu dois être un foutu déconneur !!!
      Faudrait qu’on se rencontre.
      Un dîner, un mercredi, t’es libre ? J’habite dans le Nord : ma porte t’es grande ouverte (vieille tradition relative à St Benoit).

    2. Au fait, c’est quoi un « bon catholique » ??? Et un « bon musulman » ???
      En plus d’être un comique, je pense que tu dois être un fan de photo, j’me trompe ?
      Les clichés, t’adore ça non ?
      Je suis sûr que ta réponse n’en manquera pas 🙂
      Continue mon pépère, t’es en cible ! (Je serais vraiment heureux de t’avoir à diner un mercredi).

    3. Selon les statistiques il y a 162 meurtres conjugales en une année…dont 46 des hommes !! arrêtez ce… »pauvre femme » !!

  15. Pas mal. J’aurais pu rire si cela n’avait pas été écris par et pour des gens voulant imposer leurs idées/croyances à d’autres.

    1. Un peu facile… Je vous retourne le compliment !

    2. Oui, Toto, mais les gens qui pensent comme vous disposent de presque tous les médias, des « artistes » engagés (dans la bien pensance),et

      Ne croyez vous pas que votre camp a un peu tendance à vouloir imposer son point de vue ?

  16. Loin de trouver cela anti évangélique je trouve que cela relève d’une « correction fraternelle » d’autant plus charitable qu’elle est pleine d’hu:mour. répondre ainsi au flot de haine qui agite notre « élite » est faire preuve d’une belle santé mentale. BRAVO!
    (Et merci pour ce moment de bonne humeur!)

  17. N’hésitez pas à compléter avec d’autres réactions que j’aurais oubliées !

  18. MOREAU Quentin · · Réponse

    Je ne suis pas prêtre, et je trouve l’article tout à fait réaliste. Je ne vois pas où l’Evangile entre en jeu ici !

  19. Tout le délire concernant la pseudo théorie du genre y est… sous couvert « d’humour », on repère surtout les fantasmes d’un mouvement mensonger :
    – victimisation (rappelons pourtant que les CRS ont réagit, l’année dernière, à des parents tentant de forcer des barrages avec leurs enfants en bouclier ! Plusieurs vidéos ont circulé)
    – victimisation bis (la Manif pour tous a su gérer sa comm’ autour des refus de la Préf de police, sachant que ces lieux sont habituellement interdits)
    – fantasmes sur la « théorie du genre » : il n’a jamais été question de nier la réalité biologique. Mentir, c’est pêcher les enfants !
    – idioties : personne n’a jamais nier une réalité biologique (un mâle et une femelle sont nécessaires à la procréation). Le concept de « famille », lui, n’a cependant rien de naturel et repose sur une organisation humaine de la société. Organisation d’ailleurs récente sur l’échelle de l’humanité.

    Bref… en tant que citoyen, je suis confus de voir autant de délires, de fantasmes et de mensonges trouver écho. Le signe d’une société qui va très mal. Assurément.

    1. Cher Zep,
      Je… Et puis non, je n’ai ni le temps, ni le courage de répondre à votre commentaire. J’ai déjà écrit des dizaines de fois sur ce blog ce que je pensais du sujet – pour de vrai.
      Sachez toutefois que je regrette profondément le clivage et le climat actuels.
      Merci d’avoir pris le temps de réagir.

    2. Je reprend des éléments de votre commentaire, mais pour commencer : donnez des sources si vous voulez être crédible. Des liens de vidéos ? Des travaux de chercheurs sur la famille dans l’histoire ?
      Le concept de famille, récent ? Cela remonte aux Grecs (Ve-IVe siècle av J-C au moins : pour être citoyen, un homme doit être né d’un citoyen et d’une « citoyenne » (CE concept lui est débattu par les historiens, appelons ces femmes de filles de citoyens)) ou aux Romains, avec une conception patriarcale (le père peut refuser ses enfants), mais la structure familiale existe et existe toujours au Haut Moyen-äge, etc… Je tiens ces données de mes cours d’histoire à l’université et je tiens à préciser que mes profs sont loin d’être des sympathisants de LMPT.
      Au sujet de genre, s’il y a visiblement un certain nombre de rumeurs plus ou moins folles qui ont circulé sur le sujet, le gouvernement tend à s’octroyer la place des parents dans ce domaine de la sexualité, ce qui ne plaît pas aux parents.
      « personne n’a jamais nier une réalité biologique » Ou pas : http://recherche.lefigaro.fr/recherche/access/lefigaro_fr.php?archive=BszTm8dCk78atGCYonbyzuNlU34zaOIw%2BQ9bVsqcvAIpMtQKSFjwc5fUW97j8ztxu2IGtjAq08M%3D
      Le début de l’archive et le titre sont déjà assez parlant… D’autres sources sont disponibles sur le Net à ce sujet par exemple : http://www.lepoint.fr/societe/l-experience-tragique-du-gourou-de-la-theorie-du-genre-31-01-2014-1786513_23.php
      Bonne lecture !

      1. L’expérience de John Money est horrible, Afnou, mais vous paraissez oublier que dans ce cas il n’y a pas de demande de la part de la personne qui en fait l’objet, qui de ce fait est doublement victime : d’une circoncision manquée avec mutilation irrémédiable d’abord, d’une tentative de réattribution sexuelle ensuite. Cette expérience ne prouve donc rien au sujet de cette partie de la population qui ne se reconnaît pas dans les attentes identitaires ou comportementales de la société à son égard : certaines personnes se sentent appartenir au genre opposé à leur sexe biologique, d’autres se sentent attirées par les personnes de même sexe qu’elles. C’est une chose vraiment très simple à comprendre, comme l’est le fait que discriminer ces personnes en leur niant des droits que l’on accorde aux autres est rien moins que… discriminer.
        Avec le même genre d’anecdotes, vous allez peut-être aussi nous faire revenir sur l’avortement ?
        La concept de famille : Il n’est peut-être pas nouveau mais sa structure change, c’était a priori le sujet de vos cours d’histoire que de voir comment un même concept change au fil des siècles et à travers le monde ; c’est comme pour le concept de démocratie, il n’est pas si nouveau que ça, mais il a changé et il continue de changer, même aujourd’hui les démocraties peuvent avoir des structures différentes selon les pays.
        Et puis pour revenir à nos moutons : à moins que je sois mal informé, l’ABCD consiste uniquement à faire prendre conscience aux enfants que le fait qu’ils soient filles ou garçons ne doit pas déterminer leurs goûts, leurs activités et leurs carrières. Il n’y a aucune allusion ni à l’identité sexuelle ni à l’orientation sexuelle là-dedans !

      2. Vous touchez là aux fondements de cette « théorie » : certaines personnes se sentent effectivement mal dans leur peau et ont du mal à accepter leur sexe (féminin ou masculin). Il s’agit souvent de personnes qui ont eu des problèmes de développement à ce niveau (femmes à barbe…). Il se peut, en effet, que ces personnes pensent qu’elles se sentiraient mieux dans leur peau en changeant de sexe. Mais il s’agit là d’une très petite minorité (ceux qui sont appelés « transsexuels »). C’est, il me semble, à leur propos qu’a été défini le concept de « sexe culturel », supérieur au « sexe biologique » puisque leur génotype s’est mal exprimé (XXY, des problèmes d’hormones…). Cependant, certaines personnes (notamment ceux soutenant l’idéologie « queer »), pensent que cela peut être généralisé au reste de la population et que le caractère biologique est totalement mineur pour toute l’espèce humaine, loin derrière le caractère culturel du sexe (je n’aime pas le concept de genre en français, qui traduit mal le mot « gender » de l’anglais »). Le problème est de généraliser ce qui ne concerne qu’une infime partie de la population et de l’imposer à tous…
        A propos de l’histoire : elle faite de continuité et de rupture. La famille, à l’époque grecque comme aujourd’hui en France, est composé d’un homme, d’une femme et éventuellement d’enfants. En France aujourd’hui, ce type de famille est encore majoritaire, d’après les dernières statistiques que j’avais lues sur le sujet (INSEE). De peu, mais elle est encore majoritaire. La différence par rapport à la Grèce ancienne, le haut Moyen-Âge ou l’époque moderne, c’est que les cadres culturels et sociétaux dans lesquels s’exprime cette donnée ont changés (ce ne sont pas les mêmes maisons, les mêmes problèmes..), comme les cadres légaux par exemple, au haut Moyen-Âge, avant que l’Eglise ne transforme le mariage en sacrement, on pouvait distinguer un mariage « majeur », légal, d’où étaient issus les enfants légitimes (Muntehe) et un mariage « mineur » (Friedehe) mariage de sentiments bien plus que le mariage précédent (le premier étant organisé par les familles), qui peut s’appliquer à des concubines (il s’agit d’un mariage plus discret que le précédent)… La forme légale a beaucoup changé depuis : c’est une évolution historique. Je précise que ces formes de mariages relevaient du droit germanique et que le Friedehe servait beaucoup à protéger des concubines (de l’aristocratie et des rois). Le petit peuple, d’après les très rares sources que nous avons, était à priori moins contraint par la famille à propos du mariage.
        Pour en revenir à notre époque : j’ai lu quelques documents à propos des ABCD de l’égalité et je trouve qu’ils vont plus loin que simplement promouvoir l’égalité entre filles et garçons (pour laquelle il n’y a pas nécessairement besoin d’un programme inter-ministériel : la formation des profs ne suffit-elle pas ?). Ce n’est pas très marqué, mais ils vont plus loin (est-ce une catégorisation de distinguer filles et garçons ? De plus ou moins refuser l’emploi de ces termes, c’est un pas vers un indifférenciation à la suédoise).
        Sur le genre, vous pouvez aller voir ce site :
        http://lescalier.wordpress.com/ (il y a 3 articles très intéressants)
        cette page : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/02/03/31003-20140203ARTFIG00324-la-theorie-du-genre-n-est-qu-une-hypothese-ideologique.php
        A propos des ABCD de l’égalité : le mieux est d’aller voir celui de l’éducation nationale :
        http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html
        Ce document me paraît assez clair : http://fr.calameo.com/read/0031428754cd215eabe44
        On y retrouve le « plus loin que simplement l’égalité ».
        Et à propos de la Suède :
        http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140206.OBS5437/dans-cette-ecole-suedoise-ni-fille-ni-garcon-que-du-neutre.html

  20. je suis catholique et j’ai bien aimé merci pour ce bon moment. Manu on arrive ! Manu à dimanche !

  21. LOL, Trop drôle. Merci pour cette barre de rire !

  22. Père Jean Luc · · Réponse

    je suis prêtre… et je trouve vore article non conforme à l’Evangile, et contre l’éthique de ;la Manif! vous n’êtes pas très subtil!

    1. Cher Père,
      La subtilité n’a jamais été ma force !!
      Il m’est difficile de vous répondre car vous ne précisez pas vraiment en quoi ce billet est « non conforme » à l’Évangile. Cependant, je suppose que son ton un brin caustique ne vous convient pas. Je préfère être dans ce registre que dans l’insulte ou l’affliction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :