10 bonnes raisons de voter pour Emmanuel Macron

 

2057545_presidentielle-2017-emmanuel-macron-sa-campagne-son-projet-web-0211697685848

Et en plus, les initiales de son mouvement sont les mêmes que celles de son nom ! Bien vu Emmanuel !

 

Cela peut paraître incroyable mais certains électeurs n’ont pas encore succombé au charme d’Emmanuel.

Le garçon est brillant, charmant, télégénique. Le gendre idéal. Et ce n’est pas sa femme qui dirait le contraire. Mais ce serait une erreur de le réduire à ça.

Alors, Orti vous dit pourquoi il faut (vraiment) voter pour lui !

  1. Macron est un candidat hors système

Emmanuel Macron a un parcours atypique. Au classique Sciences Po, ENA, Inspection Générale des Finances, Ministre, il a préféré une trajectoire originale : Sciences Po, ENA, Inspection Générale des Finances, Banque Rothschild, Elysée. Un punk de la politique. Son passage dans la banque d’affaires lui donne en plus une vraie vision du monde de l’entreprise.

  1. Macron va permettre de parachever l’œuvre hollandaise

Malgré l’immense attente du peuple de France, Hollande a préféré ne pas se représenter. Par modestie. Heureusement Macron est là pour reprendre le flambeau. Il a le même programme et quasiment les mêmes hommes pour l’appliquer.

  1. Macron sait ce que c’est d’avoir des difficultés financières

Macron n’est pas ce jeune homme pressé bourré de fric que ses opposants nous décrivent. Il a connu les vicissitudes de l’existence. Après avoir gagné 3 millions d’euros en 2 ans chez Rothschild, il a même eu du mal à payer ses impôts l’année suivante. C’est bien de savoir qu’il peut se mettre dans la peau d’un smicard qui n’arrive pas à joindre les deux bouts.

  1. Avec Macron, tu es l’ami de tous

Comme ton favori est capable de dire une chose et son contraire, tu n’es jamais pris en défaut. Finies les discussions stériles : tu adaptes ton discours aux besoins de ton public ! Aux pieds noirs, tu parles des bienfaits de la colonisation ; aux cailleras, tu leur dis que la colonisation a été un crime contre l’humanité. Et toujours avec un grand sourire !

  1. Avec Macron, tu es du côté de ceux qui savent

En marchant avec Macron, tu ne peux pas te tromper. Tu es en cordée avec les plus brillants esprits de ce siècle – et surtout du précédent. Citons au moins Attali et Minc. Sans leurs conseils, la France ne serait sans doute pas ce qu’elle est aujourd’hui !

  1. En soutenant Macron, tu es avec le candidat qu’on aime

Ça, c’est vraiment très agréable. Si tu étais filloniste ou lepéniste, ton candidat serait présenté comme un escroc ou un facho, voire les deux, à la télé et à la radio. Quand tu es En Marche, tout le monde aime ton candidat. Regarde dans l’émission Quotidien de Yann Barthès : les chroniqueurs du plateau buvaient ses paroles. Ils opinaient du chef avec l’air inspiré d’un public de jazz. Macron, c’est bon, c’est doux, c’est chaud.

  1. Avec Macron, tu es au-dessus des partis

Quand tu rencontres des gens, tu peux dire avec fierté que tu votes Macron. S’ils te disent qu’ils sont communistes, tu leur dis que tu es macroniste tendance Hue ; s’ils sont libéraux, tu leur dis que tu es macroniste tendance Madelin. Et s’ils sont socialistes ? Ben… tu n’as que l’embarras du choix ! Le macronisme n’est pas un parti politique. C’est une vision, c’est un esprit, c’est une dynamique !

  1. Voter Macron, c’est donner sa chance à une nouvelle génération

François Bayrou, Robert Hue, Jean-Paul Huchon, Dany Cohn-Bendit, Bertrand Delanoë ou encore Patrick Braouezec pour ne citer qu’eux : tous risquent de sortir de l’Histoire prématurément… Ce serait vraiment dommage de se passer d’eux. Voter Macron, c’est aussi permettre à ces jeunes talents de continuer à nous faire rêver !

  1. Avec Macron, tu es du côté de la Justice

Un ISF oublié, des frais de bouche du ministère utilisés, un patrimoine subitement volatilisé, un very very good trip à Las Vegas : tout ça, ce sont des rumeurs des concurrents de Macron. S’il pouvait y avoir le moindre soupçon sur la probité de Macron, tu penses bien que les juges auraient ouvert une enquête. Ce n’est pas le cas, cela prouve bien que Macron est un homme honnête.

  1. Avec Macron, la recherche française va concurrencer la Silicon Valley

Macron va ouvrir grandes les portes de la France aux migrants. Cet afflux d’astrophysiciens, de mathématiciens, de médecins et autres data scientists de tous ordres va enrichir la croissance des banlieues françaises et renforcer encore ce vivre ensemble que le monde entier nous envie désormais !

Allez, tourne le dos à la vieille politique, rejoins la cohorte des marcheurs et des helpeurs ! La France a besoin de ce nouveau souffle !

 

 

Publicités

28 commentaires

  1. Bien sur Macron Pinocchio sera immobilisé lorsque tous les marionnettistes qui l’animent tireront leur ficelle à eux. Mais ce qui est surtout hallucinant c’est le fait que presque tous les candidats, et la totalité des médias restent les yeux fixés « sur la ligne bleue des Vosges…  » Tous ânonnent leurs recettes de « réformes » et « restructuration » afin de rester dans le fonctionnement social qui détruit la planète, la société, la civilisation (du moins ce qu’il en reste) et les individus…. Que faudra-t-il pour qu’il comprennent que c’est le moment de tourner une page de l’Histoire, d’abandonner la surconsommation, l’obsolescence programmée, les gadgets, que les « formations » à répétition pour rester compétitif dans le marché, ne sont que des « formatages » destructeurs tant pour les individus que pour la société qu’ils constituent que pour la planète qu’ils ont la chance d’habiter provisoirement ? Bref il serait temps de passer de l’Homo Economicus inconscient à l’Homo Conscius. Aux USA ils ont laissé passer leur chance en éliminant Bernie Sanders, espérons que les français ne seront pas assez stupide pour laisser passer la leur en éliminant Benoit Hamon…

    1. Pour une fois qu’il y en a un qui ne compte pas sur Macron…, laissons-lui ce hochet ! ! !

  2. Macron est surtout l’ homme des francs-maçons; avec cette marionnette Ce sont eux qui vont diriger le pays. Pour l’instant ce sont eux qui financent sa campagne électorale !!! ne cherchez pas ailleurs. Malheur au peuple d’en bas ,qui sous prétexte d’éliminer Marine LE PEN , va voter pour lui.

  3. en plus il est ami avec les plus grands, qui du coup ne font pas
    raser la France de Macron,
    comme la Libye de Kadhafi.
    les loups ne se mangent pas entre eux donc on évite la guerre.

  4. Jean-michel Paroche · · Réponse

    Pour David réponse au point 3 : se gaver est juste immoral, on ne peut pas être heureux dans un océan de misère ! Point 6 : non, il n’a payé personne, c’est inutile quand on est soutenu par tous les grands groupes de presse ! Tu crois qu’ils vont soutenir Mr Mélenchon qui propose de les taxer plus… Je crois qu’un jour des courriers échangés entre le grand patronat et lui seront révélés, ce jour-là, tu tomberas de haut ! Non mais tu les prends pour des anges ces multi milliardaires ? Entre encenser un gars qui vient de la finance et un gars qui propose de leur faire payer juste leur part aux grands groupes qui échappent à l’impôt, tu crois qu’ils vont choisir qui ? David, je salue quand même le grand enfant que tu es ! Croire au Père Noel, c’est quand même beau a ton âge ! Bravo ! Mais je crois qu’il me faut te dire une chose qui va peut-être t’attrister : le père Noël n’existe pas …

  5. Il suffit de regarder ses yeux, froids comme ceux d´un requin. Il me fait vraiment froid dans le dos car c´est un manipulateur de première. C´est un carriériste , avide de pouvoir soutenu par Hollande ,

  6. En avant avec Le Drian !!

  7. GUY DE LA CROIX · · Réponse

    Et vous oubliez qu’on à faire à un pédéraste d’envergure bi sexuel… mais cela gêne-t-il encore des français???

    1. Je laisse chacun assumer la pertinence de ses propos. Pour ma part, la sexualité des personnes ne rentre pas dans mes critères de choix. J’ai défilé avec des homos qui luttaient contre le mariage gay. Je pourrais très bien voter pour l’un d’eux.

      1. Pas très malin comme réponse ! Une chose est d’encourager le bon sens, une autre, de légitimer des comportements, au minimum, asociaux. On ne peux pas dire que l’homosexualité favorise la permanence de la société que, par construction, elle tend à la faire disparaître. Cela dit, les homosexuels ont droit, certes, à toute notre attention mais sans oublier que leur état de doit être que marginal !

  8. tout cela prouve bien que c’est du vent

  9. Et au second tour vous croyez vraiment que vous aurez la possibilité de voter pour Fillon ? LOL

  10. Petite réponse point par point:
    1. Encore heureux, vous auriez préféré qu’il soi totalement ignorant?
    2. Lisez son programme, c’est différent d’Hollande.
    3. En quoi gagner de l’argent c’est mal? Depuis quand? Sur ce point, on peut citer fillon qui vole 900000 euros pour payer sa femme a rien faire ou le fn qui détourne des millions de l’europe (assistants parlementaires) ET de la france (surfacturations des kits de campagnes remboursés par l’état (plusieurs millions piqués aux français))
    4. Faux argument, Macron n’est pas l’ami de tous loin de la
    5. Oui, Macron est soutenu par l’élite intellectuelle. En quoi c’est mauvais signe?
    6. Le classique. Macron est le candidat des médias. Il n’a payé personne que je sache; peut être a-t-il juste de bonnes idées?
    7. Au dessus des partis. Oui au dessus du clivage droite gauche, de l’opposition binaire simpliste.
    8. Encore heureux qu’il y ait des gens expérimentés et pas que des jeunes! Il faut les 9. Il a simplement fait rénover un maison au Touquet et payé des impots. Quand on enlève ça on retrouve le patrimoine de Macron. ps: c’était un ministre, il avait peut etre un peu plus de dépenses, non? Et il finance son parti sans argent de l’état, aussi. Il a fait un pret personnel pour financer sa campagne, quand le fn fraude en surfacturant ses kits de campagne par ex.
    10. Oui, pourquoi les migrants seraient moins bons que les francais; ils n’ont pas d’éducation? Parce que bien sur des qu’on franchit la frontière francaise c’est l’apocalypse! Voyagez un peu, prenez un avion, allez voir et vous verrez que la france est parfois bien en retard sur les autres pays dans plein de domaines. Et si on refuse l’immigration, si on sort de l’europe, vous pensez qu’ils vont faire quoi les autres pays? Etre sympa avec nous? Non, il y aura un retour de baton, ce n’est pas la solution..
    Voila, une fois de plus un article « rigolo » mais sans arguments valables, pour « faire le buzz ». Bonne continuation

    1. Encore plus rigolo que l’article lui-même ! ! !

      1. Jean-Marie Mas · ·

        C’est fou, non? qu’il y ai des illuminés pour soutenir Macron, la France compte encore beaucoup de tarés.

      2. Que voulez-vous : il y en a qui prennent les flammèches des gaz des marais pour des illuminations !

    2. À qui appartient les médias ? Répondez simplement à cette question. Pour le reste j’ai pas le temps de vous aidez, je suis pas spécialiste des phénomènes sectaires. 😎

    3. Bravo David !
      Je suis totalement en accord avec votre analyse

      1. Macronisez à votre aise mais… sans nous !

  11. Ce n’est pas nécessaire de voter pour ce Macron pressé. Il vous suffit de lire le « Mein Kampf » d’un autre arriviste pour ressentir les prémices de l’horreur. Tous les ingrédients du n’importe quoi sont réunis pour nous entraîner dans une libanisation totale et sordide laissant le champs libre aux bandes de tous poils. Il y a d’autres choix que se tirer une balle dans le pied .

  12. Il y a au moins 65 millions de citoyens capables d’être candidats à la présidence de la république. Le seul problème : il faudrait plus de 3 milliards de parrainages et ça risque de compliquer les comptages … surtout que les enseignants n’ont aucune obligation de résultat . Zut alors !

  13. Malgré ce remarquable texte de louanges tout à fait en rapport avec l’attitude de ce « merveilleux « candidat je n’arrive pas à croire en sa sincérité tout me semble flou et faux je ne sais pas pourquoi mais c’est l’impression que j’ai eu depuis le début . Et cette sensation n’est pas en rapport avec ses antécédents politique.

  14. Plus que jamais ce sont effectivement les médias qui vont décider de l élection ! Personne ne peut contester ne pas être influencer ! Pour ne pas dire plus !! Pourtant quand on connaît bien un thème on s aperçoit avec stupéfaction d un nombre incalculable d erreurs grossières commises sous couvert d informations prétendues vérifiées !! J en ai fait le constat objectif à moultes reprises !! Il est dans ces conditions très difficile de préserver son libre arbitre et chacun en est victime !!

  15. La cigale s’embourgeoise! #Macron Dans son programme, aprés 29 pages de promesses coûteuses ( douteuses!) Il reconnait à la page 30 que l’État est lourdement endetté! Pour un ancien Ministre de l’Economie c’est grave! Pas un mot pour dire comment il compte financer ses promesses ni comment réduire le déficit ( dont il est responsable en partie) ni comment il compte faire des économies! Chante cigale l’hiver sera long!!

  16. En campagne à Quimper le 16 janvier, Macron osa employer, et à trois reprises, « un mot qu’on ne veut plus dire »… « C’est le mot paysan. Pourtant, c’est un beau mot, paysan. Nos paysans font notre pays. Ils transforment la France. » « L’agriculture, ce sont les femmes et les hommes qui nous nourrissent chaque jour », asséna-t-il sans ménagement. « L’autre pilier de la Bretagne, c’est la pêche », nota encore Emmanuel, non sans lucidité, avant de porter le fer dans la plaie : « Imaginerait-on Guilvinec ou Lorient sans leurs bateaux de pêche et sans leurs pêcheurs ? » Et cette saillie : « On peut être tout à la fois profondément breton, puissamment français et sincèrement européen. »
    Le 14 janvier, une autre vérité crue s’est affichée sur les comptes des quelque 454 000 followers de notre sauveur, qui tenait meeting à Lille : « Le chômage s’est installé, le désespoir s’est installé. Dans ces terres, la vie est plus dure et c’est une injustice qu’il faut regarder en face. »

    Car Emmanuel, même s’il est devenu plus discret depuis l’été, sait aussi être un homme engagé auprès des plus fragiles. « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord ! » encourageait-il en 2015. « Je n’aime pas ce terme de modèle social », ajoutait-il à la fin de la même année.
    « Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d’extrême-droite » assénait-il cette même année, preuve d’une profonde culture politique et historique, et d’une connaissance approfondie de nos voisins européens.
    Surtout, il est prêt à mouiller le maillot : « Vous n’allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler » s’exclamait-il en 2016. Les frondeurs de la majorité PS étant un « foyer infectieux » de « fainéants », il est prêt à violer l’article 27 de la Constitution en déclarant : « Chaque candidat qui sera investi signera, avec moi, le contrat avec la Nation. Il s’engage à voter à mes côtés les grands projets, à soutenir notre projet. » Car pour Emmanuel, « être élu est un cursus d’un ancien temps », et « la démocratie comporte toujours une forme d’incomplétude car elle ne se suffit pas à elle-même ». Le mandat impératif, comme aux États généraux de l’Ancien Régime ou dans le système électoral soviétique, voilà enfin un peu d’efficacité ! Et ne nous laissons pas gêner par le conseil de l’Europe qui le considère comme étant « incompatible avec la doctrine traditionnelle et généralement acceptée de la démocratie représentative » et « contraire aux normes européennes » : Emmanuel est Européen, il est progressiste, il est moderne, il est En Marche, il a une longueur d’avance sur ces institutions passéistes !

    1. +Civitano

      Brillant… Merci pour ce bon moment.

    2. + Civitano

      Ce n’est pas parce qu’il parle bien que ce n’est pas un escroc, son programme à de grosses tares (écologique notamment, « concernant la transition énergétique, Emmanuel Macron vise une réduction à 50% de la part du nucléaire à l’horizon 2025 ». Avec cet objectif, le candidat d’En Marche ! annonce simplement… qu’il respectera la loi de transition énergétique, votée en 2015. »)
      C’est aussi le candidat qui dit « un chômeur pourra refuser un emploi, mais pas deux ! »
      Il est on ne peut plus proche du système, il se dit progressiste et moderne mais il est institutionnalisé jusqu’à la moelle, la seule raison qui pousse les gens à l’aimer c’est sa couverture médiatique hallucinante.
      Il n’est pas en avance il n’est pas progressiste il est pourri par l’argent et le pouvoir.

  17. moi il aura pas mon vote

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :